QU'EST-CE QUE
L'APPROCHE 
ÉCOÉDUCATIVE SENSIBLE ?

L'écoéducation est utile facebook propre.png
L'Écoéducation Sensible sans logo.png

L'écoéducation sensible est un modèle éducatif écosystémique et écocosmique avant-gardiste qui souhaite soigner, réconcilier et réenchanter les liens qui nous unissent avec la nature et le vivant et ce, sous toutes ses formes. Le modèle vise ainsi à une réhabilitation saine de l'humain dans le monde et sur la Terre, en harmonie avec les différentes communautés (sociales, végétales et animales) et donc, avec la nature, ce qui signifie également une réhabilitation de l'enfant (et de ses besoins fondamentaux) dans l'écosystème. Le tout se réalise en développant une profonde connexion à soi, à l'autre, à la Terre et à tous ses habitant.es* par l'entremise d'une chose qui peut paraître très simple: LA SENSIBILITÉ*.

 

L'Écoéducation Sensible est une pédagogie visionnaire et hors-piste qui réunit tout d'abord l'enfant et la nature qui est son environnement ou habitat premier (signification de "éco") pour en développer justement une éducation qui est engagée et interrelié envers cet habitat (d'où le terme écoéducation) et donc, avec la NATURE.

 

Mais pourquoi cet engouement actuel pour les pédagogies du "jouer et apprendre dehors" qui ont trouvé en ces temps difficiles un nid parfait pour expérimenter et de développer? Car il faut bien là être impressionné de la vitesse avec laquelle l'approche se multiplie au Québec et ailleurs dans le monde. Le grand constat c'est que l'enfant n'est pas tout simplement "mieux" quand il joue dehors. C'est vrai qu'on observe les bienfaits de la nature de plusieurs manières évidentes: après une journée en nature les enfants sont manifestement plus calmes, plus à l'écoute, dorment et mangent mieux, sont plus créatifs, plus empathiques et même leurs apprentissages s'améliorent. Mais les effets positifs vont bien au-delà de ces observations.

 

Nous vivons dans une époque avec des enjeux climatiques, politiques, économiques et sociaux sans précédent, où l'on remarque une augmentation inquiétante et similaire des difficultés de nos enfants (stress, anxiété, difficultés d'apprentissages, d'attention, de comportements, émotionnels, manque de volonté, autisme, etc.). Et si c'était relié?

 

Nous retrouvons deuxièmement toutes sortes d'approches plus ou moins holistiques qui visent à traiter l'enfant ou l'adulte aux prises avec ces difficultés de toutes sortes: chiropractie, ergothérapie, orthopédagogie, ostéopathie, physiothérapie, kinésithérapie, intégration neurosensorielle ou intégration des réflexes primitifs, pour ne nommer que celles-là. Toutes s'intéressent de différentes manières à la manière dont le cerveau et le corps se développent ensemble et apportent des réponses et des solutions qui peuvent se montrer souvent, mais pas toujours, très efficaces à court et moyen terme. Parfois à long terme.

Malgré tout, je sentais qu'il manquait encore quelque chose pour aider à la fois les enfants en difficultés, et la nature en péril. Je sentais que certains morceaux de ces puzzles manquaient à l'appel. Que quelque chose nous échappait et c'est la raison pour laquelle je l'ai cherché, pendant près de 30 ans à accompagner des enfants aux prises avec des difficultés, sur tous les sentiers non battus qu'il m'était possible de trouver. Un chaînon manquant. Je cherchais le chaînon manquant.

La réponse m'est apparue lentement au fur et à mesure de mes études en neurosciences: en effet, les sciences du cerveau et les plus récentes découvertes exposent tout à fait clairement que le développement humain passe par le développement des réflexes primitifs ancestraux et par un développement dit "neurosensoriel", ce qui signifie "Qui concerne le système nerveux et les organes des sens" (Larousse). Autrement dit, le système nerveux et les connexions neuronales de notre cerveau se développent grâce à la stimulation des sens. Ok. C'est là le fondement de la plupart des approches de soins nommées plus haut, qui vont travailler en stimulant les sens et le système nerveux par une panoplie d'exercices, de manipulations et de techniques réalisées le plus souvent en salle de traitement. 

Allons encore plus loin.

Admettons désormais que la nature et l'humain ne sont pas deux entités distinctes. Que l'humain n'est pas supérieure à la nature, et que la nature n'est pas une ressource créée pour les besoins de l'humain mais un écosystème rempli d'êtres vivants et non-vivants qui interagissent entre eux. Que l'humain EST un élément de la nature tout comme l'abeille, le ver de terre, la roche ou l'eau de la mer. Admettons aussi la valeur propre et le sens de l'écologie: " Science ayant pour objet les relations des êtres vivants (animaux, végétaux, micro-organismes) avec leur environnement, ainsi qu'avec les autres êtres vivants." (Larousse). Admettons que dans tout système vivant ou dans tout écosystème, chacun des acteurs y joue un rôle et participe à la synergie des interrelations. Comment cela est-il possible?

Grâce à la SENSIBILITÉ qui permet à tous les acteurs de la nature de "s'adapter en fonction des modifications (et des interactions) du milieu" (Petit Robert). 

Et si la réponse aux maux croissants de notre époque, aux difficultés de nos enfants, de la société et du climat se trouvait justement dans ce petit mot tout simple: la sensibilité? Cette même sensibilité qui est à la source première de notre développement et du fonctionnement de la nature. Voilà je le pense enfin la réponse et le chaînon manquant de nos écosystèmes familiaux, éducatifs, scolaires, sociaux et même, économiques, politiques et bien entendu climatiques! On ne peut pas dissocier l'humain de la nature! Si l'humain dépend de la sensibilité de ses sens pour développer ses connexions neuronales et son système nerveux, il dépend aussi de la sensibilité pour interagir au travers les différents écosystèmes naturels dans lesquels il évolue. 

Sans sensibilité, l'humain cesse de s'adapter aux modifications de son milieu. Il cesse de créer, d'interagir, de faire sa part pour que l'équilibre de l'ensemble soit maintenu. Sans sensibilité, les connexions neuronales ne se développent pas, et les écosystèmes s'écroulent. La sensibilité est le chaînon manquant qui relie à la fois le développement neuronal et social et elle n'est vraiment possible qu'en connexion profonde et radicale avec la nature et nos sens.

Nous sommes dans une époque extrêmement critique de l'histoire où, pour la première fois, une espèce à elle seule est responsable du déclenchement d'une extinction de masse qui la menace elle-même et qui décime plus 200 espèces par jour. Nous avons définitivement manqué de sensibilité, d'amour et de conscience quelque part.

La nouvelle Approche Écoéducative Sensible souhaite améliorer la compréhension des besoins des enfants et de ceux de la nature, le développement des programmes éducatifs, de l'accompagnement et des soins à travers le monde tout en agissant concrètement pour les besoins criants de la Terre et tous ses habitant.es. Rien de moins. Voici quelques citations de La Mère Nature disponibles également dans les imprimables gratuits de la boutique.

Julie Filiatrault

wix la sensibilité 1.png
wixla sensibilité 4.png
wix la sensibilité 2.png
wix la sensibilité 3.png