21 POINTS FORTS DE LA NOUVELLE APPROCHE ÉCOÉDUCATIVE SENSIBLE

Image de Jeremy Thomas

1. ÉCOCOSMIQUE EN RECONNAISSANT QUE LE COSMOS EST LE BERCEAU ET LA MAISON DE TOUT CE QUE NOUS CONNAISSONS (ET QU'IL EST REMPLI D'ÉNERGIE)

Tout ce que nous connaissons, toute la nature telle que nous la percevons et tout ce que nous sommes a été construit à partir de la matière et de l'énergie du Cosmos. Parce que rien ne se perd et rien ne se crée, "nous sommes des poussières d'étoiles" est en sommes une affirmation juste et grandiose qui nous relie à la fois à l'infiniment grand et à l'infiniment petit. L'univers est en réalité un champ d'énergie inimaginable que la physique quantique commence à peine à cerner. Rien ne s'arrête aux frontières de notre planète la Terre. En réalité, tout y commence. Afin de créer une éducation à l'enfant complètement ancrée dans la nature, l'écologie profonde et radicale et l'énergie majestueuse et cosmique qu'elle contient, il est essentiel de se rappeler que le Cosmos est la mère de toutes les mères et celle qui a mis au monde notre galaxie et des milliards d'autres galaxies.

 

Nous sommes des enfants de l'espace et la Terre est tout simplement notre précieux et vulnérable petit vaisseau spatial.​ Se rappeler que le Cosmos est notre grand berceau ouvre aussi à une pensée spirituelle de sublime envergure.

Image de Kelly Sikkema

2. EST ANCRÉE DANS LA TERRE QUI EST LE REFUGE DE MILLIONS D'ESPÈCES VIVANTES

Elle reconnait que nous la partageons avec des millions d’autres espèces vivantes et de matière non-vivante et que chacun.es est essentielle.s, interdépendant.es et interrelié.es aux autres. Les scientifiques affirment aussi qu'il y aurait encore peut-être jusqu'à 100 millions d'espèces qui ne seraient pas encore découvertes; pourtant, la sixième extinction de masse est bien en cours et décime près de 200 espèces tous les jours.

L'approche souhaite développer par le biais de l'éducation à l'enfant une connexion profonde à soi mais également avec les autres (de toutes espèces). Elle souhaite éveiller aux multiples liens qui nous relient afin de créer tôt dans l'enfance un attachement profond et durable avec la Terre et le Cosmos qui en est le berceau.

Old native american woman wearing authentic aymara clothes and showing fresh potato..jpg

3. S'INSPIRE DES PRATIQUES ANCESTRALES

L'humanité, depuis sa forme la plus ancienne, est sur la Terre et vit avec la nature depuis environ 100 000 ans. Reconnaissons que de nombreux peuples-racines continuent toujours de vivre avec un respect profond pour la Terre et les éléments mais aussi qu'un grand nombre d'entre eux ont été mutilés, déracinés, tués et victimes d'une colonisation forcée par l'humain blanc dans ses croisades et ses fantasmes marqués par un profond manque de sensibilité, d'ouverture et de conscience.

Nous avons certainement et radicalement tout à apprendre, et avec la plus grande des humilités et des sensibilités, de celles et ceux qui y sont toujours et qui doivent se battre pour y rester et pour que leurs histoires et leurs cultures soit reconnues à part entière et sincère. De celles et ceux qui n'ont jamais oublié l'art de vivre en harmonie avec la nature et les autres vivants de la Terre. Tant de travail reste à faire pour le chemin de réconciliation nécessaire à entreprendre mais ce travail est urgent. Nous ne pouvons pas y arriver sans eux. Nous ne pouvons pas réinventer les vagues et les marées ni même les étoiles, mais nous pouvons réapprendre à s'en émerveiller.

Océan pollué par le plastique

4. SE DÉPLOIE DE MANIÈRE ÉCOSYSTÉMIQUE

Tous les éléments présents dans la nature sont en réalité en interrelations avec d'autres par le biais d'une multitude de liens et de connexions physiques, énergétiques et quantiques qui les unissent au travers une multitude d'écosystèmes. En ce sens, la vision écosystémique permet de voir au-delà des choses et des éléments pour mettre l'emphase et l'importance sur les relations qui existent les uns envers les autres. Cette manière de percevoir le monde est essentielle à l'approche et la seule capable de vraiment créer de nouvelles bases qui prennent véritablement en compte tous les acteurs présents. 

On ne peut plus créer des systèmes plats et monocentriques. On ne peut plus créer sur le dos des autres et de la nature avec au centre l'intérêt d'une minorité. De la même façon, la vision écosystémique permet de créer des systèmes dynamiques, inclusifs et créatifs qui misent sur l'établissement solide de liens entre les individus, les végétaux et le monde animal et ce, pour le bien de chacune des parties.

Image de Joice Kelly

5. EST PROFONDÉMENT SENSIBLE ET SENSORIELLE

La sensibilité est à la base de la vie, et je pense qu'elle est dans les fondements cosmologiques du grand tout. Elle permet le développement synergique et sain des écosystèmes mais aussi le développement neuronal de l'humain (qui dépend des réflexes primitifs neurologiques qui eux dépendent des stimulations sensorielles). En ce sens, les sens (toucher, voir, goûter, sentir, entendre et d'autres encore) sont en réalité des portails d'exploration, de développement et de connexion à soi et au monde qui nous entoure. La sensibilité fait fonctionner les sens et développer les connexions neuronales en permettant le développement des capacités motrices, émotionnelles et cognitives de l'enfant.  Également, elle permet à la synergie de s'activer au sein des écosystèmes, qui sont remplis d'acteurs interagissant les uns avec les autres, qu'ils soient petits ou grands. L'approche écoéducative sensible vise, en remettant la sensibilité au coeur de nos actions, l'adaptation aux transformations et aux défis en cours sur la Terre et pour tous les habitant.es qui y vivent: humains, animaux, plantes, insectes, etc. et cela n'est possible qu'en replaçant toute la valeur de la sensibilité et du sensoriel dans nos vies.


La sensibilité des petites choses est nécessaire à l'établissement de la sensibilité envers les grandes choses et à tout ce qui se crée entre et au travers les deux. 

Ainsi la pleine conscience mais aussi la bienveillance, la compassion, l'amour ou encore l'organisation synergique sont impossibles sans sensibilité, sans cette capacité de s'adapter à ce qui est là, autour de soi.

ENVIE DE DÉCOUVRIR LES 16 AUTRES POINTS FORTS DE L'APPROCHE?

Le vendredi 5 novembre 2021, un Masterclass de 2 heures a été offert pour en savoir plus:

" DÉCOUVRIR L'ÉCOÉDUCATION SENSIBLE, AU SERVICE DES ENFANTS

EN DIFFICULTÉS ET DE LA TERRE"

Le prochain Masterclass aura lieu à l'hiver 2022.

Surveillez les offres sous l'onglet "OFFRES" !

Photo ci-dessous: L'extrême nord, Yamal, le passé des Nenets, une photo de famille près de la yourte dans la toundra, Shutterstock.

« Nous ne pouvons plus attendre pour rétablir notre relation avec la Terre, parce qu'en ce moment même, la Terre et ses habitants

sont en réel danger. »
 

Thich Nhat Hanh
Dans son livre "Nous sommes la Terre: l'humain au coeur de l'écologie",
nouvelle édition 2021 Robert Laffont

Visitez le projet de l'auteur: www.plumvillage.org

The extreme north, Yamal, the past of Nenets people, the dwelling of the peoples of the no